Jennifer Boirot a soutenu le 11 décembre 2015 sa thèse devant un Jury composé des personnes suivantes :

  • Laurie BOUSSAGUET, Professeur des Universités, à l’Université de Rouen, Centre d’études européennes Sciences Po – Rapporteur
  • Martine KALUSZYNSKI, Directrice de recherches CNRS, à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble – Rapporteur
  • Xavier CRETTIEZ, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Directeur de thèse
  • Laurence DUMOULIN, Chargée de recherches CNRS, à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble – Examinateur
  • Jacques DE MAILLARD, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines – Examinateur
  • Rafael ORELLANA DE CASTRO, Avocat – Expert de justice, au Gabinete Juridico Pericial Orellana à Barcelone – Examinateur

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Madame Jennifer BOIROT a obtenu le titre de Docteur en droit en Sciences politiques avec les félicitations du Jury à l’unanimité.

A propos du financement de la thèse

L’EEEI a financé et soutenu Jennifer depuis 2010, les premiers contacts avec l’Université, son Directeur de thèse, Xavier Crettiez et elle remontant à 2009. C’est à cette occasion que le sujet avait été défini et en particulier que l’étude comparative entre 5 pays de l’Union Européenne a été décidée.

Le financement alloué par l’EEEI s’est élevé à 45.000 €.

L’EEEI, à travers ses membres a aidé Jennifer à trouver des personnes pour l’aider dans tous les pays concerné par ce travail ; magistrats, avocats, experts et universitaires.

Par cette participation, l’EEEI souhaite montrer que l’harmonisation des procédures judiciaires de l’expertise civile et pénale en Europe, est certes nécessaire, mais n’est pas suffisante. Il faut comparer les « bonnes pratiques » dans les différents métiers et pays pour en faire émerger le meilleur. C’est aussi une des missions que s’est fixée l’EEEI.

Jean-Raymond Lemaire