Colloque CNEJ-EEEI :

Expertise Judiciaire et Intelligence Artificielle 

Feedback par Etienne Claes – Coprésident EEEI

La conférence des 23 et 24 octobre à Malines, près de Bruxelles a été un véritable moment unique dans un contexte très particulier lié à la crise sanitaire. En effet, cinq associations CNEJ / NCGD, l’AMEJ, BENEVERMEDEX et la SRBML se sont regroupées pour qu’une conférence traitant de l’outil incontournable qu’est l’intelligence artificielle puisse se tenir. Durant deux jours, des orateurs de qualité et un grand nombre d’acteurs de la communauté scientifique, du judiciaire et du numérique nous ont fait partager les récents développements scientifiques et les pratiques concrètes utilisant l’intelligence artificielle dans les deux domaines spécifiques que sont le médical et l’expertise judiciaire.

Notre objectif était de tenir une réunion où les intervenants et les participants pourraient participer en personne, et avoir l’opportunité d’avoir des échanges interpersonnels directs. Le contact interpersonnel est l’un des fondements des échanges au sein du centre de réflexions qu’est l’EEEI. Malheureusement, en raison de l’évolution des préoccupations relatives au COVID-19 à travers l’Europe, nous avons estimé qu’il était de notre devoir d’organiser l’occasion d’assister « en ligne ». Nous y sommes parvenus en organisant un canal de conférence « VIMEO ». D’où un « format hybride », à la fois physique et à distance.

Certains de nos orateurs ont dû voyager à travers différents pays. D’autres ont dû se conformer aux règles propres à leur organisation, les empêchant de participer à un événement « live ». Nous leur avons donc ménagé un canal spécifique via l’application « Zoom ».

La conférence a donc été organisée dans un mode « double hybride », avec à la fois une présence tant physique qu’à distance des intervenants et des participants.  Grâce à notre équipe de communication dirigée de main de maître par Martine Otter, et à l’aide locale du CNEJ / NCGD, de l’AMEJ, de BENEVERMEDEX et de la SRBML, nous avons pu gérer la situation de manière satisfaisante pour tous. L’événement était également conforme COVID19 pour tous ceux qui y ont participé à Malines.

Cette expérience nous porte à croire que ce « double mode hybride » est amené à perdurer et à se développer dans le monde post-Covid. En effet, à l’avenir, nous devrons faire face aux restrictions de voyage dues aux préoccupations climatiques, aux problèmes de mobilité, ainsi qu’aux contraintes de temps imposées à toutes les parties prenantes de l’expertise judiciaire. Grâce à cette expérience, c’est un défi que nous sommes prêts à relever.

Nous sommes profondément reconnaissants à nos conférenciers

Merci à vous, Me Jean-Pierre BUYLE, Avocat, Ancien bâtonnier du Barreau de Bruxelles ; Prof Dr MD Philippe COUCKE, Chef du Service de Radiothérapie de l’Université de Liège ; Prof Daniel DEFAYS, Mathématicien et Statisticien ; Dr Katleen GABRIELS, Assistant Professor in Ethics and Philosophy of Technology ; Dr Pia GENET, MD, Imagerie forensique et Anthropologie, Lausanne ; M. DRIES GLORIEUX, Business unit manager prosthetics and rehab at OTTO BOCK ; M. Rabin GURBANOV, Président de la Commission Européenne pour l’Efficacité de la Justice, qui soutient l’EEEI dans ses travaux, mais n’a malheureusement pu se joindre à nous, M. Jean-Raymond Lemaire, Président honoraire de l’EEEI ; Prof Dr Alex MOTTRIE, Chef du Service Urologie à OLV Aalst, et CEO de ORSI Academy ; Pr Dr Marc NOPPEN, MD, CEO de UZ Brussel ; Eric Parize, Senior IT Consultant,  Secrétaire général adjoint EEEI ; M. Alain PILETTE, Directeur Adjoint, DG JAI Justice and Home Affairs at Council of the European Union ; Robert RANQUET, Vice-Président EEEI ; Eric ROBERT, Juge de Paix ; Bruno SCHRODER, National Technology Officer, Microsoft; Prof Christophe STOVE, MD, professeur de Toxicologie à l’Université de Gand Pr Dr Herman TOURNAYE, MD  Directeur du centre de médecine reproductive à l’UZ Brussel; Tom VAN de WEGHE, Journaliste VRT; Adrien Van den BRANDEN, Avocat, cofondateur et CEO de la « legaltech » Canyon.

Co-organisation avec les associations d’experts locales

La conférence de Malines a été organisée conjointement par l’EEEI et quatre associations d’experts : CNEJ / NCGD, le Collège national des experts judiciaires de Belgique, la société belge de médecine légale, ainsi que l’AMEJ (partie francophone de la Belgique) et Benevermedex (partie flamande de la Belgique), les associations d’experts en médecine en Belgique. Si toutes ces associations ont des spécificités propres, elles partagent des points communs et ont réuni leurs propres intervenants qui ont contribué à l’enrichissement des débats.

La co-organisation permet d’apprendre à mieux connaître le point de vue de l’autre. Nous regardons dans la même direction et nous partageons largement les mêmes préoccupations et les mêmes valeurs, mais avec des points de vue et des approches différents.

Le format de cette conférence est donc quelque chose que nous espérons reproduire dans d’autres pays, avec l’aide d’organisations locales de membres : tribunaux, barreaux, experts et universités.

Nous remercions tous les membres et sympathisants de l’EEEI qui ont contribué à faire de cette conférence un succès.

Force est de constater que cette crise nous apprend à repenser nos échanges, la rédaction de nos projets, nos modes d’information et nos sujets de formation.

Etienne Claes – Co-president EEEI